La Fontaine Médicis

 

Parallèlement à la chasse aux apparts, je me lance à la chasse aux fantômes. Vous connaissez celui du Luco ?

Plusieurs témoins affirment qu'ils ont rencontré dans le jardin du Luxembourg, des gens tout droit sortis d'une autre époque. Celui qui revient le plus souvent dans ces témoignages est surnommé "l'homme à la redingote".

Je vous raconte l'histoire la plus troublante.

 

En 1925, Jean Romier, étudiant en médecine, en pleine révision sur un banc du jardin, se fait accoster par un vieil homme. Celui-ci se présente sous le nom de monsieur Berruyer et ils bavardent ensemble pendant un moment. Au cours de la conversation, ils s'aperçoivent qu'ils ont tout deux une passion en commun : la musique de chambre. Le vieil homme lui confie qu'il organise de temps à autre, des concerts privés chez lui et lui propose ainsi de se rendre à sa prochaine soirée musicale. Le jeune homme accepte l'invitation et se rend donc chez monsieur Berruyer, au 3ème étage d'un immeuble rue Vaugirard, non loin du Sénat.. Sur place, il découvre un appartement charmant, meublé à l'ancienne, et fait la rencontre de musiciens amateurs, et en particulier d'un sympathique séminariste.

La soirée se termine, il quitte les lieux et une fois dans la rue il se rend compte qu'il a oublié son briquet dans le petit salon de musique. Il fait demi-tour et lorsqu'il revient, la porte de l'appartement reste close. Son vacarme alerte alors le concierge de l'immeuble. Celui-ci croit rêver et lui annonce que cet appartement est inhabité depuis plusieurs décennies !

Jean Romier n'y comprend rien, il insiste, et la police finit par se mêler de l'affaire. Ils contactent alors monsieur Mauger, descendant du propriétaire de l'appartement afin de régler définitivement cette confusion.

La porte de l'appartement est alors ouverte, et à la grande stupéfaction de l'étudiant, les lieux sont complètement vides, manifestement inoccupés depuis bon nombre d'années. Les meubles ont disparu, et les musiciens avec. Et pourtant il reconnaît l'habitation et identifie même sur une vieille photo jaunie accrochée au mur le portrait de son hôte, ainsi que le séminariste rencontré quelques minutes plus tôt. Monsieur Mauger lui explique qu'il s'agit bien de Alphonse Berruyer, mais qu'il est mort une vingtaine d'années auparavant.

Le jeune homme se dirige alors dans le petit salon de musique et retrouve sous une couche épaisse de poussière, le briquet qu'il avait oublié...

 

La Fontaine Médicis

 

Personnellement je suis plutôt sceptique quant à la véracité de cette histoire, et autres récits fantastiques du même genre, et pourtant, lors de ma balade, je me suis surprise à scruter les alentours de la fontaine de Médicis dans l'espoir de l'apercevoir. Pourquoi à cet endroit précis ? Il paraît que c'est l'emplacement du jardin le plus propice à son apparition et bien sûr c'est à la tombée de la nuit qu'il est le plus probable de le croiser.

 

Pause

Autour de la Fontaine Médicis

La Fontaine Médicis

Jardin du Luxembourg
75006 Paris

 

Métro : Odéon
RER : Luxembourg

 

Voir sur une carte

11 Comments