Rue Paul Albert

 

Je ne sais pas vous, mais moi je suis en manque de soleil ces jours-ci. Pas de vacances prévues prochainement, alors je n'ai pas trouvé mieux que de me replonger dans mes photos de l'année dernière, au mois de mai lorsqu'il faisait un temps superbe. Nostalgie !

 

Direction la butte Montmartre donc, et qui dit "butte" dit grimpade... Une petite montée des marches de la rue Paul Albert et me voilà sur cette jolie place verdoyante, où il fait bon s'arrêter et profiter du soleil.

 

Rue Paul Albert

 

Je continue mon ascension et tourne rue du Chevalier de la Barre pour atteindre le square Marcel Bleustein Blanchet, plus connu sous le nom du parc de la Turlure.

Après coup je me suis demandée qui était ce chevalier de la Barre et j'ai trouvé la réponse dans mon livre Promenades dans les villages de Paris de Dominique Lesbros. "Le chevalier de la Barre est un jeune homme d'à peine 20 ans qui fut torturé et décapité en 1766 sous prétexte qu'il avait omis de se découvrir au passage d'une procession, qu'il avait chanté une chanson impie et qu'il possédait à son domicile le Dictionnaire philosophique portatif de Voltaire".

Charmante cette époque !

 

Montmartre

Rue Paul Albert

Rue du Chevalier de la Barre

 

D'ici on a une jolie vue sur l'Est parisien...
Le square est construit sur plusieurs niveaux : on peut choisir de faire une halte sur un banc au soleil tout en admirant la Basilique du Sacré-Coeur, ou préférer l'ombre de la pergola de vigne et de glycine. Pour ma part, je n'ai pas eu l'ombre d'une hésitation : j'ai choisi de cramer au soleil bien sûr !

En contrebas, des jeux sont aménagés pour les enfants, et il y a même un terrain de pétanque pour les enfants un peu plus grands :)

 

Square Marcel Bleustein Blanchet

Square Marcel Bleustein Blanchet

 

Je me dirige maintenant vers le clos Montmartre, en ressortant du square par la rue de la Bonne.

 

Rue de la Bonne

 

Sur mon chemin je croise la rue Mont-Cenis, laquelle reliait dès le XIIème siècle l'abbaye de Saint-Cenis à celle de Montmartre. Elle s'appellait alors chemin de la Procession car tous les sept ans, le grand-prieur de Saint-Denis transportait le reliquaire d'or de Saint-Pierre où il célébrait la messe.

 

Rue du Mont-Cenis

Rue Saint-Vincent

 

Au carrefour de la rue Saint-Vincent et de la rue des Saules se trouve le cabaret "Au Lapin Agile", anciennement "le lapin à Gill". En 1860, il avait mauvaise réputation, on l'avait même baptisé Au Rendez-vous des voleurs puis Cabaret des Assassins. Aujourd'hui, c'est un lieu de spectacle tout à fait fréquentable :)

 

Au Lapin Agile

Au Lapin Agile

 

Un peu plus haut dans la rue des Saules, la célèbre Maison Rose dont je vous avais déjà parlé ici.

 

La Maison Rose

Rue des Saules

 

Et la balade prend fin sur ces splendides maisons feuillues de la rue Cortot. Vivement le printemps non ?

 

Rue Cortot

Rue Cortot

 

Voir le parcours sur une carte

 

Métro : Anvers

9 Comments