Le Café Laurent

 

 

Au coeur du quartier de Saint-Germain-des-Prés, dans les murs de l'hôtel d'Aubusson, se cache ce café au charme fou.

Au départ, j'y étais allée pour boire un café sur la terrasse du patio, qui est ouverte l'hiver grâce à son énorme parasol chauffant, mais comme il faisait vraiment très froid, je me suis réfugiée à l'intérieur.

Et là ça a été la bonne surprise, j'ai découvert juste après le bar, tel un décor de théâtre dissimulé derrière deux grands rideaux : le grand salon, une pièce grandiose avec ses énormes poutres au plafond, ses tapisseries d'Aubusson aux murs, sa cheminée monumentale et ses meubles d'époque.

 

 

Le Café Laurent

Le Café Laurent

 

 

Un endroit comme celui-ci dégage forcément une atmosphère chargée d'histoire. Le site du Café Laurentnous rapporte l'historique de ce lieu enchanteur :


"Ouvert en 1690 par Monsieur François LAURENT, le Café Laurent fût un haut lieu parisien de la vie littéraire et artistique, où les gens de lettres, philosophes et écrivains de l'Encyclopédie aimaient à se retrouver autour d'une nouvelle boisson : "l'Eau de Café".

 

 

Le Café Laurent


 


Fontenelle, Houdar de la Motte, Rousseau et Voltaire firent la renommée intellectuelle de ce nouvel endroit autour de cette boisson dont Montesquieu disait : "Au café Laurent, on y apprête le café d'une telle manière qu'il donne de l'esprit à ceux qui en prennent".
On y dégustait également du thé des Indes, de la limonade, ainsi que des copeaux de chocolat et des agrumes dont on disait qu'ils éclaircissaient le teint ; Maximilien de Robespierre, l' "Incorruptible", fit quotidiennement usage de ces nouveaux fruits.

 

 

Le Café Laurent

Le Café Laurent

 

 

En 1946, ce café devient le "Café Tabou", rendez-vous des Intellectuels les plus célèbres de l'après guerre tels Queneau, Mauriac, Camus, Sartre, qui s'y retrouvaient le soir.
L'Engouement pour ce lieu incita le propriétaire à créer en sous sol la première "Cave" de Paris, le Tabou, lieu préféré des J3 et des Zazous.

 


 

Le Café Laurent

 

 

On y buvait les premiers "Coca-Cola", Boris Vian jouait du jazz, Juliette Gréco récitait des poèmes de Queneau et Prévert, et chantait : "Nous sommes tous des existentialistes".
Cette cave accueillera plus tard d'autres célébrités comme Martine Carol, Mouloudji. Pendant plus de 40 ans, le Tabou sera le Centre de la vie nocturne Germanopratine. "Miss Vice" y fût élue en 1949.
"

 

 

Le Café Laurent

Le Café Laurent

 

 

Aujourd'hui, des concerts de jazz ont lieu chaque jeudi, vendredi et samedi soir dès 18h30. Et le mercredi le café organise une soirée "un piano/une voix" de 21h à 23h30.

 

Pour ma part je compte bien y retourner, rien que pour tester cette magnifique terrasse !

Et vous ? Vous venez quand ?

 

 

Le Café Laurent

 

Le Café Laurent
33 rue Dauphine
75006 Paris

 

Ouvert tous les jours
Téléphone : 01 43 29 03 33

 

Métro : Odéon, Saint-Michel, Mabillon ou Pont Neuf

 

Voir sur une carte

5 Comments