The Story of My City #nikoncitystory

Le 20 mars dernier, à l'occasion de la journée mondiale du Story Telling, j'étais invitée par Nikon, avec 17 autres blogueurs, à participer à un concours européen.

L'objectif ? Raconter sa ville en photos à l'aide du D5300. 

Raconter ma ville, c'est un peu ce que je fais sur ce blog donc forcément j'ai foncé et ce qui m'a plu par ailleurs c'est que les photos étaient jugées par des professionnels, contrairement à beaucoup de concours qui déterminent un gagnant au vote du public.

En tout cas, je me suis bien amusée tout au long de cette journée, à parcourir Paris, source d'inspiration inépuisable. Ma première photo a défini le thème de ma série "Paris en couleurs", avec la jolie façade bleue de la rue de l'Agent Bailly. Pour la suite, j'ai shooté le Paris que j'aime en suivant ma propre thématique : l'esprit village avec ses petites rues pavées et colorées, comme la rue Crémieux ; le Paris historique avec le passage Jouffroy, le Jardin des Plantes, un bel immeuble classé ; mais aussi un Paris inattendu avec la découverte du jardin de la Mosquée de Paris où je n'avais jamais mis les pieds, une amie qui m'a fait monter dans son appart qui offre une vue à couper le souffle sur les toits de Paris, et pour finir la Seine by night, toujours féerique !

Quelques semaines plus tard, j'apprenais avec bonheur que j'avais obtenu le premier prix !

Merci mille fois au jury, qui était composé de Thomas Maquaire, directeur de la Nikon School, du photographe professionnel Kirsty Mitchell et de l’artiste Johan Thörnqvist

Félicitations à Tihomir Stojanović de Belgrade et à Stella Harasek d'Helsinki qui remportent respectivement la deuxième et troisième place.

Deux autres participantes en compétition pour la France, Kim du blog Do It In Paris et Virginie de A Taste Of My Life de Lyon.

Pour en savoir plus sur ce challenge, retrouvez les articles du blog I am Nikon et du blog Nikon France.

Paris en couleurs 2
Paris en couleurs 3
Paris en couleurs 4
Paris en couleurs 5
Paris en couleurs 6
Paris en couleurs 7
Paris en couleurs 8
Paris en couleurs 9

Je précise simplement que les photos ne sont pas retouchées. Par souci d'équité, nous étions tous équipés de la même optique (18-55mm) et seules les corrections de l'appareil (type D-Lighting) étaient autorisées. L'idée du concours reposait essentiellement sur l'utilisation du WiFi de l'appareil afin de partager instantanément nos photos. Quand je dis instantanément, ce n'est pas tout à fait vrai, puisqu'il faut d'abord transférer ses photos sur un smartphone. Pour cela, une petite manip est nécessaire : télécharger l'appli Nikon WMU et une fois lancée, sélectionner les images et les uploader.

Comme j'ai déjà un D7000, je n'ai pas eu de mal à manipuler le D5300.

J'ai apprécié :

- sa légèreté, en tout cas plus léger que le mien !

- sa fonction HDR. Oui j'ai bien dit HDR. Moi qui déteste habituellement ce genre de photos et leur rendu complètement fake, j'ai voulu tester. Hé bien j'ai été agréablement surprise. D'autant plus que l'on peut doser l'effet pour justement garder un effet réaliste. Fini le contre-jour, on peut désormais avoir une photo lumineuse en premier plan et un ciel bleu, non cramé en fond. Par contre, à utiliser sans personnage dans le cadre (ou pigeons comme j'ai pu en faire l'expérience) sinon gare aux flous !

- son GPS intégré

- et enfin l'écran orientable qui est un vrai plus pour cadrer ses photos à distance, durant un concert par exemple, et évidemment parfait pour les selfies ;-)

Je n'ai pas eu le temps de tester la vidéo mais j'ai lu de très bonnes critiques à ce sujet.

Bref, si vous cherchez un Reflex moyenne gamme, je ne peux que vous le conseiller.

8 Comments