Le salon bleu - Maxim's

 

Qui aurait cru que cette enseigne mythique, n'était à l'origine qu'un glacier installé là au 3 rue Royale par une famille italienne à la fin du 19ème siècle ?

 

Un peu trop généreux, Maxime Gaillard se retrouve endetté et se voit obligé de céder sa place à Eugène Cornuché, qui va véritablement créer la légende de la maison.

 

Il fait appel à des artistes en vogue de l'école de Nancy, tels que Majorelle, Prouvé, Gallé ou Guimard, qui transforment l'hôtel particulier en un chef d'oeuvre de l'Art Nouveau avec comme thème la Nature. En bonne Lorraine que je suis, j'ai été totalement subjuguée par la décoration et plus particulièrement par la grande verrière du restaurant, composée de 180 éléments réunis entre eux par des joints de plomb. Sur chaque élément de verre dépoli, on retrouve le décor de végétation défini par les créateurs avec des fleurs, des fruits, des feuilles d'orangers et de citronniers. Une merveille.

 

La grande salle - Maxim's

 

Par contre c'est dommage je n'ai pas pu visiter le musée que l'on aperçoit depuis la terrasse ci-dessous. En rassemblant plus de 550 pièces venant du monde entier, Pierre Cardin, le propriétaire des lieux depuis 1981, a recréé sur 2 étages les appartements d'une grande courtisane. C'est en partie grâce à ces dames que Maxim's est entré dans l'histoire de Paris en attirant toute l'élite de la galanterie française, des princes, des ducs, des comtes, des chefs d'état, les fortunes et les grands noms du tout-Paris de ce début du 20ème siècle : Edouard VII, Boniface de Castellane, Marcel Proust, Feydeau qui écrivit : "la Dame de chez Maxim's", Mistinguett qui y chanta "Mon Homme", Sacha Guitry, Tristan Bernard, Greta Barbo, Marlène Dietrich...

 

La terrasse - Maxim's

 

Toutefois, l'époque la plus faste reste la décennie des années cinquante. Chaque soir on voit défiler Onassis, la Callas, les Windsor, Martin Carol, la richissime Barbara Huton, héritière des magasins Woolworth, alors mariée à Cary Grant. C'est le tout Hollywood qui dîne sur les banquettes de la grande salle.

 

La grande salle - Maxim's

La grande salle - Maxim's

 

Pour accéder aux étages supérieurs, il faut emprunter ces escaliers majestueux :

 

L'escalier - Maxim's

Escalier de Maxim's

L'escalier - Maxim's

Au 2ème étage - Maxim's

 

J'ai adoré la partie plus moderne de Maxim's au 2ème étage, avec ses salons aux couleurs acidulées, choisies par Pierre Cardin lui-même. Un résultat étonnant, so chic ! Jugez plutôt.


Maxim's

Les salons - Maxim's

Maxim's

Le salon bleu - Maxim's

Maxim's

Maxim's

Maxim's

 

Maxim's restera toujours une légende. Il y a tellement d'anecdotes autour de cette maison, on pourrait y passer des heures.

 

Peut-être vous souvenez-vous de la photo de Brigitte Bardot au bras de Gunter Sachs, son troisième mari, ressortant du célèbre restaurant pieds nus ? Nul ne sait où sont passées ses chaussures !

 

Ou encore en 1992, lorsque la veille de Noël, aux douze coups de minuit, un émir et sa famille distribuent bijoux et montres pavées de diamants à toutes les personnes présentes dans la salle ce soir-là...

 

Si vous avez envie d'en savoir plus sur la légende de Maxim's, je vous conseille le livre de Jean-Pascal Hesse "Maxim's, miroir de la vie parisienne" qui retrace toute son histoire.

 

Reflection

Maxim's

Maxim's

Maxim's

Maxim's

 

Aujourd'hui chez Maxim's, vous pouvez bien sûr venir y dîner, boire un verre ou aussi organiser votre mariage ou anniversaire pour une soirée inoubliable ! Pour plus d'infos sur les tarifs et réservations, cliquez ici !

 

Je vous invite à jeter un oeil au set Flickr, vous pourrez voir toutes les photos.

 

Maxim's de Paris
3 rue Royale
75008 Paris

 

Contact : Gersende de Sabran-Pontevès
Tél : 01 42 66 69 20
Mail : evenementiel@pierrecardin.fr
www.paris-receptions.com

 

Métro : Concorde ou Madeleine

 

Voir sur une carte

1 Comment