Viewing entries tagged
architecture

La Galerie Yvon Lambert

2 Comments

La Galerie Yvon Lambert

Au 108 rue Vieille du Temple, derrière une façade haussmannienne du Marais, est installée depuis 1986 la galerie Yvon Lambert. Même si vous n'êtes pas amateur d'art, faites-y un tour, vous apprécierez la grande verrière en fond de cour, sublime préambule à cet espace dédié à l'art contemporain.

2 Comments

6 Comments

La Cité Napoléon

La Cité Napoléon

Parfois le hasard fait bien les choses. J'avais raté en septembre l'ouverture des portes de la Cité Napoléon durant les Journées du Patrimoine, celle-ci n'ouvrant qu'une journée sur deux. Pas moins de trois jours plus tard, alors que je me rendais rue de Dunkerque pour une visite, je passe devant un immeuble au porche imposant et reconnait depuis la rue, la cour intérieure de la Cité Napoléon.
Joie !

6 Comments

6 Comments

Qu'y a-t-il à l'intérieur du Palais Royal ?

Le Palais Royal

 

Tout le monde connaît le jardin du Palais Royal et ses incontournables colonnes de Buren, mais savez-vous ce que l'on trouve à l'intérieur du Palais ?

Créé par Richelieu en 1633, le Palais Cardinal, devenu le Palais Royal, accueillait les familles royales jusqu’à la construction de Versailles. Il fut la résidence du jeune Louis XIV, puis celle des princes de la maison d'Orléans, et enfin celle de Jérôme Bonaparte.
Aujourd'hui quatre institutions y sont installées : le ministère de la Culture et de la Communication, le Conseil constitutionnel, le Conseil d'État et la Comédie-Française.

Chaque année, les portes du Palais s'ouvrent durant le week end des Journées du Patrimoine, et on peut y rentrer assez facilement (moyennant une petite demi-heure de queue). 

6 Comments

13 Comments

L'appart de mes rêves

Rue du Dôme

A force de parcourir les rues de Paris à la recherche d'appartements pour les autres, je me mets moi-même à rêver d'un nouvel appart.
J'adore le mien, j'ai en plus la chance de jouir d'une belle terrasse, mais voilà, durant la saison hivernale, celui-ci manque désespérément de lumière.

13 Comments

9 Comments

La plaine Monceau

Parc Monceau

En lisant hier le post de Sheily sur la Cathédrale Russe, je me suis souvenue que j'avais préparé un post il y a un peu plus d'un an maintenant sur la plaine Monceau et que je ne l'avais jamais finalisé. Hum ! Mieux vaut tard que jamais ! Je vais donc y remédier de ce pas, en vous proposant une balade inspirée du livre : "Paris, promenades de charme dans le centre historique", de Pascal Varejka et Muriel Montini.

Vous trouverez un plan de la balade en bas de l'article.

Ce parcours permet de recroiser quelques sites dont je vous ai déjà parlés : la Rue Fortuny, le Conservatoire de Musique International, l'Hôtel Menier, la maison Loo, et le Parc Monceau.

9 Comments

5 Comments

L'Hôtel de Beauvais

L'Hôtel de Beauvais

 

Aujourd'hui je vais revenir sur mes visites d'hôtels particuliers durant les journées du Patrimoine. Après l'Hôtel Châlon-Luxembourg, voici l'Hôtel de Beauvais, situé rue François Miron.
Pour l'historique, l'Hôtel de Beauvais fut construit en 1655 par Antoine Lepautre, premier architecte du Roi, pour Catherine de Beauvais. Les têtes de béliers sur la façade sont là pour rappeler le nom de jeune fille de la propriétaire (Catherine Bellier). Modifié au XVIIIe siècle pour la famille Orry par Robert de Cotte puis par l'architecte Beausire en 1730, il est transformé et loué au 19e siècle. Mozart y est reçu à l'âge de sept ans, pendant cinq mois, à l'occasion de sa première tournée parisienne.

5 Comments

6 Comments

Hôtel Châlon-Luxembourg

Hôtel Chalon-Luxembourg

Cette année pour les journées du Patrimoine, j'ai ciblé les hôtels particuliers du Marais. D'ordinaire, je passe devant ces lourdes portes en imaginant quelles merveilles elles pourraient cacher. 
Alors cette fois, c'était l'occasion d'assouvir ma curiosité et de visiter plusieurs de ces splendeurs : l'hôtel Bouthillier de Chavigny (la caserne de pompiers rue de Sévigné), le Mont de Piété de Paris (Crédit Municipal de Paris) où il était malheureusement interdit de prendre des photos, l'Hôtel de Beauvais (l'actuelle Cour d'appel de Paris) et l'Hôtel Châlon-Luxembourg.

Avec Fanny, je dois dire que ce dernier nous a particulièrement plu. Ce splendide hôtel fait de pierres et de briques est majesteux, cependant complètement délabré à l'intérieur ! Quel dommage de laisser cette propriété s'abîmer à ce point-là !

6 Comments

2 Comments

Chez les Germanopratins

Saint-Germain-des-Prés

Vous l'aurez compris, aujourd'hui je vous invite à vous balader dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés.
Les photos sont fraîches d'hier, il faisait un temps propice pour la balade et pour m'adonner à mon activité préférée : la photographie. Après avoir aperçu Raymond Depardon en pleine action, c'est à mon tour de me lancer dans les rues de ce quartier au charme si particulier.
Comme toujours en bas de post, vous retrouverez le trajet que j'ai parcouru sur un plan.

2 Comments

9 Comments

L'Hôtel Menier

Le Parc Monceau, je vous en parlais ici et lorsqu'il faisait encore beau et chaud... Comme je n'avais pas eu le temps de visiter les alentours, j'y suis retournée afin d'explorer davantage les abords du parc.

A l'époque de sa création, ce lieu romantique a suscité l'engouement et a incité la riche bourgeoisie à se faire construire de luxueux hôtels particuliers à proximité du parc.

En voici un bel exemple : il s'agit de l'hôtel du chocolatier Emile Menier construit par l'architecte Henri Parent entre 1872 et 1874. Ce joyau a failli disparaître, menacé de démolition il fut finalement sauvé par une instance de classement, puis racheté et restauré par la Compagnie française de Crédit et de rénovation.

L'hôtel Menier

J'ai trouvé des informations très utlles concernant l'architecture de cet hôtel dans mon livre "Paris secret et insolite". L'auteur, Rodolphe Trouilleux, nous indique que "le bâtiment présente une forme de L renversé. Visible de l'avenue, la cour d'honneur de style Louis XV, ornée de balustres , de refends et de consoles, tout en courbes, forme un ensemble très baroque, dont se détachent quelques éléments remarquables. La figure de Mercure tout d'abord, à la clef du portail, encadrée par des têtes de lions en console, mais aussi les curieux chevaux marins du fronton, les têtes de faunes et de femmes appliquées au-dessus des fenêtres, que l'on attribue à Jules Dalou.

9 Comments